La vraie littérature m’apparaît comme un village dans la nuit. Un village qu’on apercevrait d’un che Bobin Christian

Ajouter un commentaire

La vraie littérature m’ apparaît comme un village dans la nuit. Un village qu’ on apercevrait d’ un chemin de campagne surélevé. Il y a des feux qu’ on voit briller, certaines maisons sont éclairées.
La lumière du monde (2001)
Citations de Christian Bobin
Christian Bobin

Laisser une réponse