La vie des Etats est comme celle des hommes: ceux-ci ont droit de tuer dans le cas de la défense nat Montesquieu Charles de Secondat, baron de

2 Commentaires

La vie des Etats est comme celle des hommes: ceux-ci ont droit de tuer dans le cas de la défense naturelle; ceux-là ont droit de faire la guerre pour leur propre conservation.
De l’esprit des lois (1748)
Citations de Charles de Secondat, baron de Montesquieu
Charles de Secondat, baron de Montesquieu

2 réponses à “La vie des Etats est comme celle des hommes: ceux-ci ont droit de tuer dans le cas de la défense nat Montesquieu Charles de Secondat, baron de”

  1. Bijdigen

    Ce n'est pas conversation mais conservation!

    Répondre
    • dicocitations

      Merci en effet ! Une coquille effectivement.

      CHAPITRE II.

      De la guerre.

      La vie des États est comme celle des hommes : ceux-ci ont droit de tuer dans le cas de la défense naturelle; ceux-là ont droit de faire la guerre pour leur propre conservation.

      Dans le cas de la défense naturelle, j'ai droit de tuer, parce que ma vie est à moi, comme la vie de celui qui m'attaque est à lui ; de même un État fait la guerre, parce que sa conservation est juste comme toute autre conservation.

      Entre les citoyens, le droit de la défense naturelle n'emporte point avec lui la nécessité de l'attaque. Au lieu d'attaquer, ils n'ont qu'à recourir aux tribunaux. Ils ne peuvent donc exercer le droit de cette défense que dans les cas momentanés où l'on serait perdu si l'on attendait le secours des lois. Mais, entre les sociétés, le droit de la défense naturelle entraîne quelquefois la nécessité d'attaquer, lorsqu'un peuple voit qu'une plus longue paix en mettrait un autre en état de le détruire, et que l'attaque est dans ce moment le seul moyen d'empêcher cette destruction.

      Répondre

Laisser une réponse