La trompeuse beauté passe et s’évanouit, – On l’admire au matin, le soir elle s’enfuit. Haumont Jean-François

La trompeuse beauté passe et s’évanouit,
On l’admire au matin, le soir elle s’enfuit.
L’Enfant, les deux Arbres et le vieux Pasteur
Citations de Jean-François Haumont
Jean-François Haumont

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.