La tristesse n’est qu’un mur entre deux jardins. Gibran Khalil

1 Commentaire

La tristesse n’ est qu’ un mur entre deux jardins.
Le sable et l’écume (1926)
Citations de Khalil Gibran
Khalil Gibran

Une réponse à “La tristesse n’est qu’un mur entre deux jardins. Gibran Khalil”

  1. Cochonfucius

    La tristesse est une brume opaque dans le désert.

    Répondre

Laisser une réponse