La tristesse, lorsqu’on connaît le monde, prouve qu’on a des passions que l’impossibilité de les sat Stendhal Henri Beyle, dit

La tristesse, lorsqu’on connaît le monde, prouve qu’on a des passions que l’impossibilité de les satisfaire n’a pas encore pu guérir.
Journal, 2 mai 1805
Citations de Henri Beyle, dit Stendhal
Henri Beyle, dit Stendhal

La tristesse, lorsqu’on connaît le monde, prouve qu’on a des passions que l’impossibilité de les sat Stendhal Henri Beyle, dit

La tristesse, lorsqu’on connaît le monde, prouve qu’on a des passions que l’impossibilité de les satisfaire n’a pas encore pu guérir. – La tristesse de qui ne connaît pas le monde, prouve la lâcheté qui désespère de réussir.
Journal, 2 mai 1805
Citations de Henri Beyle, dit Stendhal
Henri Beyle, dit Stendhal