La sombre Jalousie, au teint pâle et livide, – Suit d’un pied chancelant le Soupçon qui la guide. Voltaire François Marie Arouet, dit

La sombre Jalousie, au teint pâle et livide,
Suit d’un pied chancelant le Soupçon qui la guide.
La Henriade (1728)
Citations de Voltaire
Voltaire

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.