La seule vérité en laquelle je crois en est une qui se découvre lentement, graduellement, péniblemen Rostand Jean

La seule vérité en laquelle je crois en est une qui se découvre lentement, graduellement, péniblement, et qui imperceptiblement s’augmente chaque jour.
Ce que je crois (1953)
Citations de Jean Rostand
Jean Rostand

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.