La sagesse commence où finit la crainte de Dieu. Il n’est pas un progrès de la pensée qui n’ait paru Gide André

La sagesse commence où finit la crainte de Dieu. Il n’est pas un progrès de la pensée qui n’ait paru d’abord attentatoire, impie.
Journal 1889-1939, 15 janvier 1929
Citations de André Gide
André Gide

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.