La Roche du Diable, occasion d’exposer sa théorie sur le vertige. Le corps en arrière, on ne s’appui Renard Jules

La Roche du Diable, occasion d’exposer sa théorie sur le vertige. Le corps en arrière, on ne s’appuie à la rampe de fer que de bout du doigt. On devient cotonneux.
Journal, 5 juillet 1895
Citations de Jules Renard
Jules Renard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.