La Provence est fort pauvre. Il ne lui reste plus que des jasmins et des orangers. On peut l’appeler Godeau Antoine

La Provence est fort pauvre. Il ne lui reste plus que des jasmins et des orangers. On peut l’appeler une gueuse parfumée.
Cité dans Menagiana.
Citations de Antoine Godeau
Antoine Godeau