La première personne que j’aperçus dans la rue, ce fut un vitrier dont le cri perçant, discordant, m Baudelaire Charles

Ajouter un commentaire

La première personne que j’ aperçus dans la rue, ce fut un vitrier dont le cri perçant, discordant, monta jusqu’ à moi à travers la lourde et sale atmosphère parisienne.
Petits poèmes en prose ou Le Spleen de Paris (1862), IX
Citations de Charles Baudelaire
Charles Baudelaire

Laisser une réponse