La plaintive élégie, en longs habits de deuil, – Sait, les cheveux épars, gémir sur un cerceuil. Boileau-Despréaux Nicolas

La plaintive élégie, en longs habits de deuil, – Sait, les cheveux épars, gémir sur un cerceuil.
L’Art poétique (1674)
Citations de Nicolas Boileau-Despréaux
Nicolas Boileau-Despréaux