La plaine où frissonnaient les drapeaux déchirés – Ne fut plus, dans les cris des mourants qu’on Hugo Victor

Ajouter un commentaire

La plaine où frissonnaient les drapeaux déchirés
Ne fut plus, dans les cris des mourants qu’ on égorge,
Qu’ un gouffre flamboyant, rouge comme une forge.
Les Châtiments (1853), V, 13
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Laisser une réponse