La pensée qu’on survivra un jour à son propre corps n’est pas, il faut le dire, très adoucissante. S Merle Robert

La pensée qu’on survivra un jour à son propre corps n’est pas, il faut le dire, très adoucissante. Surtout au moment de s’endormir.
Madrapour
Citations de Robert Merle
Robert Merle

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.