La patience émousse peu à peu les aspérités les plus rudes ; que rien donc ne l’épuise en vous. Lamennais Félicité Robert de

Ajouter un commentaire

La patience émousse peu à peu les aspérités les plus rudes ; que rien donc ne l’épuise en vous.
Le Livre du peuple (1837)
Citations de Félicité Robert de Lamennais
Félicité Robert de Lamennais

Laisser une réponse