La parole, me semble t-il, délivre de la peur de la mort, et si elle pouvait m’aider à la repousser, Mabanckou Alain

Ajouter un commentaire

La parole, me semble t-il, délivre de la peur de la mort, et si elle pouvait m’ aider à la repousser, à lui échapper, je serais alors le porc-épic le plus heureux du monde.
Mémoires de porc-épic (2006)
Citations de Alain Mabanckou
Alain Mabanckou

Laisser une réponse