La mort a toujours cet effet: elle ne laisse personne à l’abri de la sensiblerie. Face à un cercueil Zafón Carlos Ruiz

Ajouter un commentaire

La mort a toujours cet effet: elle ne laisse personne à l’ abri de la sensiblerie. Face à un cercueil, tout le monde devient bon et ne voit plus que ce qu’ il a envie de voir.
L’Ombre du vent (2001)
Citations de Carlos Ruiz Zafón
Carlos Ruiz Zafón

Laisser une réponse