La maladie travaille souvent elle-même à un livre; une colique peut renverser tout l’échafaudage d’u Jean-Paul Johann Paul Friedrich Richter, dit

Ajouter un commentaire

La maladie travaille souvent elle-même à un livre; une colique peut renverser tout l’ échafaudage d’ un optimiste; un estomac embarrassè produit des déclamations brûlantes contre le luxe; et l’ acre té du sang aiguise les traits de la satire.
Pensées extraites de tous les ouvrages de Johann Paul Friedrich Richter dit Jean-Paul
Citations de Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean-Paul
Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean-Paul

Laisser une réponse