La mémoire. – C’est une glace qui retient, et retient à jamais. Rien ne s’y perd, ne s’y efface. Mai Joubert Joseph

La mémoire. – C’est une glace qui retient, et retient à jamais. Rien ne s’y perd, ne s’y efface. Mais elle se ternit. On n’y voit rien.
Carnets tome 1
Citations de Joseph Joubert
Joseph Joubert