La jeunesse a une patience infinie, et d’autant plus méritoire que le temps, pour elle, se traîne av Dutourd Jean

La jeunesse a une patience infinie, et d’autant plus méritoire que le temps, pour elle, se traîne avec une lenteur désespérante.
Les Horreurs de l’amour (1963)
Citations de Jean Dutourd
Jean Dutourd