La glace m’avait appris ce que je savais depuis toujours: j’étais horriblement naturel. Je ne m’en s Sartre Jean-Paul

1 Commentaire

La glace m’ avait appris ce que je savais depuis toujours: j’ étais horriblement naturel. Je ne m’ en suis jamais remis.
Les Mots (1964)
Citations de Jean-Paul Sartre
Jean-Paul Sartre

Une réponse à “La glace m’avait appris ce que je savais depuis toujours: j’étais horriblement naturel. Je ne m’en s Sartre Jean-Paul”

  1. dicocitations

    Hier soir je me suis regardé dans cette petite glace et c'était si terriblement difficile que j'ai failli sauter du lit, je t'assure. Imagine un peu que tu te voies, que tu voies vraiment toi-même; cela seul suffit à te glacer pour une demi-heure. Ce type, là, en face de moi, ce n'était pas moi, pendant un instant j'ai senti clairement que ce n'était pas moi. Je l'ai surpris en passant, je l'ai pris au dépourvu et j'ai su que ce n'était pas moi.

    L'homme à l'affût, Julio Cortázar
    ( p.54, Folio )

    Répondre

Laisser une réponse