La fortune n’a rien qui puisse me tenter; – A ses fausses grandeurs, je ne veux point prétendre. – I Anonyme

La fortune n’a rien qui puisse me tenter; – A ses fausses grandeurs, je ne veux point prétendre. – Il faut mille degrés pour qui veut y monter; – Il n’en faut qu’un pour redescendre.
XVIIIe siècle.
Citations de Anonyme
Anonyme