La force des maladies decline à mesure que la vigueur naturelle des corps malades va descroissant. Amyot Jacques

Ajouter un commentaire

La force des maladies decline à mesure que la vigueur naturelle des corps malades va descroissant.
Philopoemen, 31
Citations de Jacques Amyot
Jacques Amyot

Laisser une réponse