La faiblesse humaine est d’avoir – Des curiosités d’apprendre – Ce qui ne voudrait pas savoir. Molière Jean-Baptiste Poquelin, dit

La faiblesse humaine est d’avoir – Des curiosités d’apprendre – Ce qui ne voudrait pas savoir.
Amphitryon (1668), II, 3, Sosie
Citations de Molière
Molière