La douce vapeur du sommeil ne coule pas plus doucement dans les yeux appesantis et dans tous les mem Fénelon François de Pons de Salignac de La Mothe-Fénelon, dit

La douce vapeur du sommeil ne coule pas plus doucement dans les yeux appesantis et dans tous les membres fatigués d’un homme abattu que les paroles flatteuses de la déesse s’insinuaient pour enchanter le coeur de Mentor.
Les Aventures de Télémaque (1699), VII
Citations de François de Pons de Salignac de La Mothe-Fénelon, dit Fénelon
François de Pons de Salignac de La Mothe-Fénelon, dit Fénelon

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.