La demi-vie nucléaire : une mort à crédit. Une longue existence de somnambule, toute une vie dans le Ferrier Michaël

Ajouter un commentaire

La demi-vie nucléaire : une mort à crédit. Une longue existence de somnambule, toute une vie dans les limbes. On n’est déjà plus dans la vie, pas encore dans la survie. Bienvenue dans la demi-vie.
Fukushima, récit d’un désastre (2012)
Citations de Michaël Ferrier
Michaël Ferrier

Laisser une réponse