La connaissance du visage d’un homme est, chez la femme qui l’aime, comme celle de la pleine mer pou Balzac Honoré de

La connaissance du visage d’un homme est, chez la femme qui l’aime, comme celle de la pleine mer pour un marin.
Splendeurs et Misères des courtisanes (1839-1847)
Citations de Honoré de Balzac
Honoré de Balzac

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.