La connais-tu, Dafné, cette ancienne romance, – Au pied du sycomore, ou sous les lauriers blancs, – Nerval Gérard de

La connais-tu, Dafné, cette ancienne romance, – Au pied du sycomore, ou sous les lauriers blancs, – Sous l’olivier, le myrte, ou les saules tremblants, – Cette chanson d’amour qui toujours recommence?…
Les Chimères, Delfica
Citations de Gérard de Nerval
Gérard de Nerval