La bruyère aux clochettes mortes qui s’effritent et tombent en poussière aussitôt que nos doigts les Genevoix Maurice

La bruyère aux clochettes mortes qui s’effritent et tombent en poussière aussitôt que nos doigts les effleurent.
Forêt voisine (1931)
Citations de Maurice Genevoix
Maurice Genevoix

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.