L’être sans conscience ne se juge jamais. L’absence de conscience est une bonne conscience permanent Guilleaumes Bernard Willems-Diriken, dit Romain

Ajouter un commentaire

L’ être sans conscience ne se juge jamais. L’ absence de conscience est une bonne conscience permanente.
Le Bûcher des Illusions, Impertinences (2004)
Citations de Bernard Willems-Diriken, dit Romain Guilleaumes
Bernard Willems-Diriken, dit Romain Guilleaumes

Laisser une réponse