L’être qui aspire à des joies toujours nobles, à des plaisirs toujours vivement et saintement sentis Sand Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite George

Ajouter un commentaire

L’ être qui aspire à des joies toujours nobles, à des plaisirs toujours vivement et saintement sentis, à une continuelle association de l’ amour moral à l’ amour physique, est un ambitieux destiné à un bonheur immense ou à une éternelle douleur.
Lélia (1833)
Citations de Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite George Sand
Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite George Sand

Laisser une réponse