L’on me reproche ma démarche oblique… mais qui ne sait, lorsqu’on a vent contraire, que force est Gide André

L’on me reproche ma démarche oblique… mais qui ne sait, lorsqu’on a vent contraire, que force est de tirer des bordées? Vous en parlez bien à votre aise, vous qui vous laissez porter par le vent. Je prends appui sur gouvernail.
Journal 1939-1949 Souvenirs, 15 janvier 1946
Citations de André Gide
André Gide

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.