L’ombre de cette fleur vermeille – Et celle de ces joncs pendants – Paraissent être là-dedans – Les Tristan l’Hermite François L’Hermite, sieur du Soliers, dit

L’ombre de cette fleur vermeille – Et celle de ces joncs pendants – Paraissent être là-dedans – Les songes de l’eau qui sommeille.
Promenoir des deux amants
Citations de François L’Hermite, sieur du Soliers, dit Tristan l’Hermite
François L’Hermite, sieur du Soliers, dit Tristan l’Hermite