L’oeil est rentré sous l’arcade sourcilière qu’enfile un buisson de poils. Gide André

Ajouter un commentaire

L’ oeil est rentré sous l’ arcade sourcilière qu’ enfile un buisson de poils.
Les Faux-Monnayeurs (1925)
Citations de André Gide
André Gide

Laisser une réponse