L’idéal, c’est l’indifférence du surhomme, qui laisse tourner la roue cosmique. Zhuangzi (Tchouang-Tseu)

L’idéal, c’est l’indifférence du surhomme, qui laisse tourner la roue cosmique.
Citations de Zhuangzi (Tchouang-Tseu)
Zhuangzi (Tchouang-Tseu)

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.