L’âge se lit dans les yeux des autres, même quand soi-même on n’y pense plus. Despentes Virginie

1 Commentaire

L’ âge se lit dans les yeux des autres, même quand soi-même on n’ y pense plus.
Les Jolies Choses (1998)
Citations de Virginie Despentes
Virginie Despentes

Une réponse à “L’âge se lit dans les yeux des autres, même quand soi-même on n’y pense plus. Despentes Virginie”

  1. dicocitations

    si intimes que nous soyons, il y a quelque chose dans la personne aimée qui nous échappera toujours. L'autre, c'est toujours un autre.

    La fille de Baal, Jean-François Coatmeur
    ( p.285, Albin Michel )

    Répondre

Répondre à dicocitations

Cliquez ici pour annuler la réponse.