L’esprit garde une vieille crainte assez vile en face du corps et des possibilités du corps. En pare Lawrence David Herbert

L’esprit garde une vieille crainte assez vile en face du corps et des possibilités du corps. En pareille matière, c’est l’esprit qu’il nous faut libérer et civiliser. La terreur que l’esprit ressent devant le corps a rendu fous d’innombrables mortels.
Le Serpent à plumes (1926), Préface
Citations de David Herbert Lawrence
David Herbert Lawrence

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.