L’athée, cherchant en vain Dieu dans la nature, me semble l’ombre niant le soleil qui ne la frappe j Petit-Senn Jean Antoine Petit, dit John

L’athée, cherchant en vain Dieu dans la nature, me semble l’ombre niant le soleil qui ne la frappe jamais.
Bluettes et boutades (1846)
Citations de Jean Antoine Petit, dit John Petit-Senn
Jean Antoine Petit, dit John Petit-Senn

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.