L’argent file entre mes doigts comme du sable, c’est effrayant. Bernanos Georges

L’argent file entre mes doigts comme du sable, c’est effrayant.
Journal d’un curé de campagne (1936)
Citations de Georges Bernanos
Georges Bernanos

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.