L’argent file entre mes doigts comme du sable, c’est effrayant. Bernanos Georges

Ajouter un commentaire

L’ argent file entre mes doigts comme du sable, c’ est effrayant.
Journal d’un curé de campagne (1936)
Citations de Georges Bernanos
Georges Bernanos

Laisser une réponse