L’amour : je ne peux pas t’en parler. On ne peut pas le décrire. On se sent vide et perdu. Comme si Coe Jonathan

L’amour : je ne peux pas t’en parler. On ne peut pas le décrire. On se sent vide et perdu. Comme si on essayait d’attraper le vent avec un filet à papillons. Pour la première fois, on sait exactement ce qu’on veut.
La Femme de hasard (1987)
Citations de Jonathan Coe
Jonathan Coe

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.