L’amour de la patrie devient un vrai fantôme devant l’esprit d’un homme opprimé par elle. Casanova Giacomo Giovanni Girolamo

Ajouter un commentaire

L’ amour de la patrie devient un vrai fantôme devant l’ esprit d’ un homme opprimé par elle.
Histoire de ma vie (1960-1961)
Citations de Giacomo Giovanni Girolamo Casanova
Giacomo Giovanni Girolamo Casanova

Laisser une réponse