L’amour écorche les coudes. Un être nous séduit-il et que nous l’aimions, ses verrues nous captivent Chapelan Maurice

Ajouter un commentaire

L’ amour écorche les coudes. Un être nous séduit-il et que nous l’ aimions, ses verrues nous captivent du grain de beauté à la jambe de bois. Aimer son prochain comme soi-même pour l’ amour de soi est le commandement unique de l’ amour.
Amours Amour (1967)
Citations de Maurice Chapelan
Maurice Chapelan

Laisser une réponse