L’amour a, pour nous prendre, – De si doux attraits, – Que, de soi, sans attendre, – On voudrait se Molière Jean-Baptiste Poquelin, dit

L’amour a, pour nous prendre, – De si doux attraits, – Que, de soi, sans attendre, – On voudrait se rendre – A ses premiers traits; – Mais tout ce qu’on écoute – Des vives douleurs – Et des pleurs qu’il nous coûte, – Fait qu’on en redoute – Toutes les douceurs.
Le Malade imaginaire (1673)
Citations de Molière
Molière

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.