L’affreux en mourant, c’est de disparaître sans avoir compris. Le crime de la mort n’est pas qu’elle Rostand Jean

L’affreux en mourant, c’est de disparaître sans avoir compris. Le crime de la mort n’est pas qu’elle nous tue, mais qu’en tranchant notre angoisse elle lui confère l’éternité.
Pensées d’un biologiste (1967)
Citations de Jean Rostand
Jean Rostand

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.