L’accueil que l’on me fit alors fut beaucoup plus aisé et naturel que celui de la veille. Michaux Henri

L’accueil que l’on me fit alors fut beaucoup plus aisé et naturel que celui de la veille.
Face aux verrous (1954)
Citations de Henri Michaux
Henri Michaux