Jeannie aimait les jeux du follet, et ses flatteries caressantes, et les rêves innocemment voluptueu Nodier Charles

Jeannie aimait les jeux du follet, et ses flatteries caressantes, et les rêves innocemment voluptueux qu’il lui apportait dans le sommeil.
Trilby ou le lutin d’Argail (1822)
Citations de Charles Nodier
Charles Nodier

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.