Jean se sentait si écrasé, si humble devant cet homme si noble, si laid devant cet homme si beau, si Proust Marcel

Ajouter un commentaire

Jean se sentait si écrasé, si humble devant cet homme si noble, si laid devant cet homme si beau, si mal habillé devant cet homme si chic, si bredouillant devant cet homme disert, qu’ il en éprouvait une sorte de honte.
Jean Santeuil (1896-1904)
Citations de Marcel Proust
Marcel Proust

Laisser une réponse