Je vous dis que j’ai horreur des consciences! Cela finit toujours par être embarrassant – pour gouve Anouilh Jean

Je vous dis que j’ai horreur des consciences! Cela finit toujours par être embarrassant – pour gouverner. J’aime les héros qui ont peur de moi et qui se font payer très cher. Cela me rassure. Les hommes désintéressés c’est toujours hors de prix.
La foire d’empoigne
Citations de Jean Anouilh
Jean Anouilh