Je vous écrirais bien au long si j’en croyais mon coeur, qui est bavard de son naturel. Voltaire François Marie Arouet, dit

Je vous écrirais bien au long si j’en croyais mon coeur, qui est bavard de son naturel.
Lettre à Rochefort, 4 février 1767
Citations de Voltaire
Voltaire

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.