Je te regarde, et quand je ne te regarde pas je pense à toi, et quand je ne pense pas à toi, je suis Barjavel René

Ajouter un commentaire

Je te regarde, et quand je ne te regarde pas je pense à toi, et quand je ne pense pas à toi, je suis morte…
Le diable l’emporte (1948)
Citations de René Barjavel
René Barjavel

Laisser une réponse